2 ans déjà…

… que Johnny Hallyday nous quittait.

Et pour la deuxième fois, les Witch Doctors lui rendent hommage sur la scène du Soubock, accompagné par l’ami Laurent Choubrac (d’ailleurs, il faudrait trouver un nom à ce super-groupe)

Mais le groupe n’est pas un tribute-band. Il rend hommage à Johnny à travers ses chansons. C’est une fois par an, un deal entre les Witch Doctors, Laurent Choubrac, Marc Loison et le Soubock.

La soirée du 14 décembre s’annonçait chaude, elle fut bouillante.

Devant un public qui sera rapidement conquis, la soirée démarre avec Toute la musique que j’aime, tout un symbole. Tout s’enchaîne à grande vitesse avec Je suis né dans la rue, Johnny B Good, OK Carole, Les portes du pénitencier, Oh ma jolie Sarah

Jean-Christophe PAGNUCCO - Chant/Basse
Jean-Christophe PAGNUCCO – Chant/Basse

Dans une ambiance électrique, sur scène et dans la salle, le groupe continu sa prestation avec Requiem pour un fou, Tu sais que tu me mens, Joue pas de Rock’n’Roll pour moi, La fille de l’été dernier.

Puis c’est le premier break. Jean-Christophe reste seul sur scène. Accompagné de sa guitare, et du public, il chante Retiens la nuit, L’idole des jeunes, Quand revient la nuit, Les bras en croix, Derrière l’amour.

Jean-Christophe PAGNUCCO - Chant/Basse
Jean-Christophe PAGNUCCO – Chant/Basse

Changement d’atmosphère. Les 3 comparses de Jean-Christophe reviennent pour 6 morceaux des albums “Les rocks les plus terribles” de 1964 et “Rock à Memphis” de 1975. Reviens Johnny, 37eme étage, Lucille, Frankie et Johnny, un très hendrixien Hey Joe avec les solos de Laurent Choubrac et d’Emmanuel Desnos, pour finir sur un Quelque chose de Tennessee. Puis c’est la pause.

Laurent CHOUBRAC - Guitare
Laurent CHOUBRAC – Guitare

L’interprétation carrée du groupe (ça tombe bien, ils sont 4 sur scène, trop facile 🙂 ) rend plus fort les titres de Johnny. La colonne vertébrale basse (JC)-batterie (Olivier), sobre mais diablement efficace permet à Manu et à Laurent de se livrer sans retenue. Et que dire de la prestation vocale de Jean-Christophe ! Du pur rock’n’roll.

Olivier GEBENHOLTZ – Batterie

La température n’a pas eu le temps de baisser que le groupe reprend avec un brûlant Allumer le feu. Le public (5eme membre du groupe comme aime le rappeler Jean-Christophe) reprend en chœur le refrain.

C’est ensuite l’enchaînement avec un Que je t’aime au final hispanique, Elle est terrible, La terre promise, Ma main au feu .

A partir de ce moment, Jean-Christophe reste seul sur scène. Il nous interprète J’ai oublié de vivre et Mirador. Puis Laurent le rejoint et l’accompagne à la Lap Steel Guitar sur Tes tendres années et J’ai pleuré sur ma guitare

Laurent CHOUBRAC - Lap steel guitar - Jean-Christophe PAGNUCCO - Chant/Guitare
Laurent CHOUBRAC – Lap steel guitar – Jean-Christophe PAGNUCCO – Chant/Guitare

Olivier reprend place derrière ces fûts, Laurent et Manu leur guitare acoustique. Le groupe enchaîne Gabrielle, Cours plus vite Charlie, Cheveux longs, idées courtes, Si j’étais charpentier, et pour finir cette séquence, De l’amour.

Le public est électrique, les guitares le redeviennent. Déboulent alors Fils de personne, Honky Tonk Woman, chanté par Laurent, et solo de Manu “Keith” Desnos ! La fièvre ne retombe pas, avec Jusqu’à minuit, Mon p’tit loup (Ca va faire mal), Le bon temps du rock’n’roll.

Emmanuel DESNOS - Guitare
Emmanuel DESNOS – Guitare

Jean-Christophe reste de nouveau seul sur scène. Il interprète des titres plus intimistes comme Diego, libre dans sa tête, Vivre pour le meilleur, Marie, Je te le promets, L’envie, Un jour viendra, L’hymne à l’amour.

Jean-Christophe PAGNUCCO - Chant/Basse
Jean-Christophe PAGNUCCO – Chant/Basse

La nuit est bien avancée, tout le monde veut que ça continue. Pour un final digne d’un feu d’artifice. Quand je l’ai vu devant moi débute cette dernière séquence suivi par Blue suede shoes . Manu cède sa guitare à Marc Loison et le show s’achève par Be bop a lula, Shake baby shake et Tutti frutti. C’est un public sous le charme qui quitte le Soubock, heureux de cette soirée.

Nouvelle prestation de haut vol de nos Docteurs Sorciers, bien épaulé par Laurent Choubrac. La prestation vocale de Jean-Christophe est phénoménale. 52 chansons du Taulier, plus de 4 h de show et de rock’n’roll avec une seule répet’ et quelques impros dans la set-list, un sacré talent pour cette bande d’amis !

Une session de rattrapage aura lieu au Soubock le 31 janvier 2020. Réservez vite, vous ne le regretterez pas 😉 Sinon, le 20 décembre, les Witch Doctors et leur répertoire seront au O’Donnell’s Pub à Caen

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Marc Loison
5 mois il y a

Une soirée ENORME !