Johnny for ever …

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:8 décembre 2021

Décembre. Une date anniversaire dans le monde du rock: celle de la disparition de Johnny (et d’autres aussi). Mais le Taulier fait l’objet d’un culte particulier. C’est donc l’occasion d’hommages à travers la France. Hommage de raison dans certains cas, il faut bien faire tourner la boutique, mais aussi hommage du cœur dans beaucoup d’autres cas.

Johnny - Soubock 2021
Hommage à Johnny – Soubock 2021

C’est ainsi au Soubock, où les Witch Doctors viennent un nouvelle fois mettre le feu. Jean-Christophe, Emmanuel, Laurent et Olivier vont de nouveau ravir les fans de Johnny et les autres.

Le contexte

Ce soir, se mêle un public de fans de Johnny et des fans des Witch Doctors. On sent une certaine impatience dans la salle comble (ce qui explique aussi la date du 28 janvier 2022). L’absence d’hommage l’hiver dernier et la publicité après ceux de 2018 et 2019 peuvent aussi l’expliquer. Dans l’attente du début du concert, l’ambiance, un peu frisquette, se réchauffe doucement autour d’une bonne tartiflette.

Les Witch Doctors - Cauville - 03/12/2021
Les Witch Doctors – Cauville – 03/12/2021

Le schéma du concert reste classique: alternance entre prestation du groupe et prestation solo de Jean-Christophe. Et c’est au bout de 4 heures de concert que l’on peut comprendre et admirer l’énorme show de JC et des Witch Doctors. Sans partition, ni paroles sur scène, avec une set-list quand même, le groupe nous égrène 44 titres de notre idole des jeunes (et des moins jeunes). Et JC de préciser qu’il n’y a pas de sosie, pas de barbe ce soir, que des chansons de Johnny.

Le concert

Comme écrit ci-dessus, 44 titres pour 4 heures de show. Les Witch Doctors attendent beaucoup du public et vice-versa. Et tout le monde a répondu présent. Et on s’en rend vite compte. Je suis né dans la rue (1969), Mon p’tit loup (1984), le pénitencier (1964) s’enchainent et déjà la salle se fait entendre. Tout va crescendo: La musique que j’aime (1973), Oh Carole (1964), Requiem pour un fou (1976), Pas cette chanson (1962), La fille de l’été dernier (1975). Enfin, Joue pas de rock’n’roll pour moi (1976) achève cette première partie très rock’n’roll. Laurent et Manu aux guitares soutenant avec talent le chant de Jean-Christophe.

Laurent et Emmanuel - Cauville - 03/12/2021
Laurent et Emmanuel – Cauville – 03/12/2021

Parlons en de Jean-Christophe. C’est en solo qu’il va attaquer cette deuxième partie, soutenu par un public connaisseur. Il troque sa basse contre sa guitare acoustique. Il commence par L’idole des jeunes (1962), puis enchaine avec Retiens la nuit (1961), Quand revient la nuit (1965), Les bras en croix (1963), Derrière l’amour (1974) et Vivre pour le meilleur (1999).

Jean-Christophe - Cauville - 03/12/20021
Jean-Christophe – Cauville – 03/12/20021

Avec le retour de ses acolytes, le show redevient électrique. Johnny reviens (1964), 37eme étage (1975), Excuse-moi partenaire (1964) et Ma jolie Sarah (1971) précèdent un bouillant Hey Joe (1967). Sans baisser de rythme, se succèdent Quelque chose de Tennessee (1985), Allumer le feu (1998), aussi chaud sur scène que dans la salle, Que je t’aime (1971) en français, en italien et en normand 🙂 , Elle est terrible (1962) J’la croise tous les matins (1995), Ma main au feu (1972), La terre promise (1975) avec de beaux échanges de guitares.

Laurent et Emmanuel - Cauville - 03/12/2021
Laurent et Emmanuel – Cauville – 03/12/2021

Retour au bar pour les musiciens, seul Jean-Christophe garde le bleu de chauffe pour une demi-douzaine de titres: Sang pour sang (1999), Diego (1991), J’ai oublié de vivre (1977), La fille aux cheveux clairs (1970), Je t’attends (1986) et Je te promets (1986). Soutenu par le public, Jean-Christophe y met tout son cœur et tout son talent.

Jean-Christophe - Cauville - 03/12/20021
Jean-Christophe – Cauville – 03/12/20021

Le final …

Retour sur scène de tous pour le bouquet final. Nous avons droit à Gabrielle (1976), Cheveux longs, idées courtes (1966), Cours plus vite Charlie (1968), J’ai pleuré sur ma guitare (1974), De l’amour (2015), Fils de personne (1971) avec l’invité du jour, Nicolas Laperruque au chant. Un gros morceau avec Le bon temps du rock’n’roll (1979) et ses parties de guitare. Jusqu’à minuit est l’occasion de la présentation et de l’acclamation des membres du groupe, dont le discret mais efficace Olivier…

Olivier - Cauville - 03/12/2021
Olivier – Cauville – 03/12/2021

… et la soirée s’achève avec Tutti Frutti (1961), Tes tendres années (1963) et Quand je l’ai vu devant moi (1963). Un grand cru que ce concert du 03 décembre 2021. Musiciens et public complices ont contribué à cette réussite. On peut y ajouter aussi les techniciens (Nounours, Dédé et Raphaël). Rendez-vous le 28 janvier 2022 pour une deuxième séance.

Les Witch Doctors - Cauville - 03/12/2021
Les Witch Doctors – Cauville – 03/12/2021

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
noelle lebourgeois
noelle lebourgeois
1 année il y a

BEL HOMMAGE a JHONNY AVEC CES MUCISIENS CHANTEURS DE TALENT QUE SONT LES WITCH DOCTORS
BEL ARTICLE , BVOOOOO ET MERCI DE CETTE SOIREE